Les politiciens dont je parlais dans un billet précédent seront contents de voir que, même en fin de course politique, ils peuvent continuer à jouer les faux-culs , les hypocrites, sur n'importe quel sujet dans l'vent et pourront même espérer remporter des Oscars™ voire un prix Nobel. Même Jacques Chirac, également écologiste sur le tard, n'y est pas -encore?- arrivé. C'est décidément une histoire très gore.