Super Jmyconnaiàmort

Il arrive parfois, pour celles et ceux dont le métier est l’informatique, de discuter avec une personne qui ne vous connaît pas et qui, sous prétexte qu’il a réussi un jour à brancher une souris ou modifier correctement une préférence dans Word, se prend à vous apprendre votre métier. Un peu comme si l’on arrivait devant devant un chirurgien et que l’on lui disait comment faire une opération qu’on a vu la semaine dernière dans une série télé. Et il le dit sans aucune méchanceté car, depuis qu’il réussi un jour à mettre un sparadrap, il a la certitude d’avoir la science infuse dans le domaine. Et si, en plus, il est livreur pour une pharmacie, alors il n’est plus question de remettre cette personne à sa place parce qu’elle est certaine d’y être déjà et que c’est vous, avec vos 10 ans de pratique de chirurgie viscérale, qui n’êtes pas à la vôtre.

Voilà Super Jmyconnaiàmort, le super-héros auto-proclamé, élevé au Jmelapète®

Mon attitude se scinde alors en deux phases: je répète d’abord mon point de vue, le plus calmement du monde, avec quelques arguments ainsi que quelques mots clé du domaine dont il est question. Si mon interlocuteur se borne à maintenir sa version, sans le moindre argument et sans rebondir sur mes mots clé, je n’insiste plus. Je ne suis ni là pour montrer du doigt les incultes, ni pour parfaire leurs connaissances techniques.

Voilà plusieurs années que je connais quelques garagistes et carrossiers : ils ont le même problème. Mais, par contre, un mécanicien sur machines, un expert-comptable ou un infographiste n’ont pas à goûter aux joies de ce genre d’expériences. Je me demande bien pourquoi 🙂

PS: Oui, j’ai odieusement pompé sur Larcenet pour le titre de ce billet. Gloire lui soit rendue au centuple sous la forme de Google PageRanking: meilleur dessinateur d’éléphants de tous les temps

A propos lolz

1 Commentaire

  1. coin · 28 septembre 2006

    "un infographiste"

    Immense erreur. Tout le monde il est infographiste, içi…

I