Élections, pièges à gonds

Bientôt les élections fédérales en Helvétie. Mon petit tour à moi des cascadeurs en présence, mais un scoop d’abord: depuis qu’ils ont vu Édouard Balladur aller au marché en 1995, nos politiciens en font de même. L’autre samedi matin, au marché, tous ces lèches-culs offraient du sourire au mètre, du cadeau au gramme et des paroles à l’hectocube. Eux qu’on ne voit d’habitude que dans le journal régional et dans la télé régionale, les voici qu’ils vont au devant de la populasse. Ils sont plus moches que sur les photos.

Sur la ligne de départ

Ne voyez aucune préférence dans l’ordre, je les ai pris dans le sens de lecture, gauche-droite!

Parti Ouvrier et Populaire solidaritéS

Un grand philosophe du siècle passé a donné la meilleure définition du communisme: Donne-moi ta montre, je te donnerai l’heure! Leur programme: abolir l’armée et le nucléaire, gratuité d’un peu tout pour les pauvres et les travailleurs (et les travailleurs pauvres), plus d’argent pour les pauvres et moins d’argent pour les riches. Mais alors, les pauvres vont devenir riches, les riches pauvres et il faudra rendre aux nouveaux pauvres et anciens riches les scandaleuses sommes remises par les nouveaux riches et donc anciens pauvres. Ensuite on fait une conférence de presse, une grande bouffe et on recommence. Moi je demande tout de suite où est le gaz.

Les verts

Impossible de parler de ce parti sans parler de la nature, des gentilles pitites plumes et du méchant goudron. Mais c’est le 4e pan de leur programme qui m’a fait rire le plus: Votez vert: pour plus de justice dans le monde. Waow! Ça donne envie, ça, hein? Quelle responsabilité et quel pouvoir que le nôtre! Dieu sait[1] que je ne suis pas d’accord avec certains faits et gestes de notre administration à l’extérieur de nos frontières, mais penser que le vote vert va amener plus de justice dans le monde, c’est carrément crétin ou gonflé (ou les deux, naturellement!). Les verts, c’est un parti jeune; il est pas encore mûr.

Parti socialiste

On sent que leur programme a été pensé, dépensé et repensé. Des milliers d’heures de chahut entre intervenantscamarades dans des locaux exigus et enfumés ont enfanté une suite de révélations et de missions. L’ONU en gendarme de la mondialisation sociale, moins de canton et plus de fédéral, plus de places dans les crèches, et la traditionnelle suite de litanies: la pollution c’est pas bien, la guerre c’est bien du malheur, la misère c’est mal, le chômage c’est la priorité absolue, le service public améliore la qualité de vie[2], les riches sont des salauds, etc. Le tout enrobé de conditionnel, entouré de peut-être et de si possible qui sied tellement bien à ce parti qui se pose comme le garant du qu’on s’en suce. Tout le monde pourra faire son marché (Haha!) dans ce document de 69 pages. Tout juste pas s’ils demandent une chaîne télé pour les chats et un os gratuit par jour pour les chiens; mais on a dû leur dire que les animaux ne votaient pas. À force de vouloir plaire à tout le monde, le programme des socialistes ne fait même plus rire. Heureusement, il y a leur site web! On peut, par exemple, y acheter des ballons et des Ficelles pour ballon, 100 pièces pour 5 francs. Je sais, vous ne me croyez pas; allez y voir: shop ps. Y’a du vin aussi, probablement pour oublier.

Parti démocrate-chrétien

Ah là, chrétien, tout de suite, on voit la justice divine. Ce parti, qui contrairement à ce que peut faire penser son logo n’est pas né de la fusion entre easyjet et swiss, a comme slogan cette année: S’engager sans compter. On voit arriver un déficit et une hausse d’impôts! Moi je pense qu’ils doivent, eux aussi, apprendre à compter, et pas que sur Dieu le père. Le PDC, c’est ceux qui dénoncent le PS en parlant avec les radicaux, tout en critiquant les radicaux en discutant avec le PS. Le PDC, c’est le parti du centre, tant il est vrai qu’il est entre Saint-Pierre et le fils de Dieu, entre l’âne et le boeuf. Et ils ont des ballons aussi, sans ficelles mais avec des Clip avec baguette blanche: shop PDC. Le PDC, c’est lui qui a volé la moto de Jésus.

Parti radical et son bouffon le parti libéral

Le parti radical, c’est le Caliméro de la politique suisse: moche, stupide, naïf, toujours en retard d’un train[3]; c’est toujours sur lui qu’arrivent toutes sortes de merdes. Et quand le ciel lui est un peu plus clément, le parti se tire lui-même des balles dans les pieds. Récemment par exemple, sur tous les murs de suisse romande, il a traité le romanche de patois, alors que non, le romanche c’est une langue. Et ce n’est pas un stupide blogeur qui le dit, mais la constitution fédérale[4]. Ils pensent qu’il leur suffit de dire Votez pour nous pour que ça se fasse. Il faut dire qu’en d’autres temps, c’était vrai; pis, il n’y avait que des radicaux au conseil fédéral. Le peuple suisse s’en est remis, pas eux. Avec les radicaux, on est sûr de faire un grand bond en avant, mais c’est pour se lancer dans un précipice. Ah: y’a aussi des ballons, mais pas de ficelles: shop PRD. Vraiment typique: ils ne pensent jamais à tout! Ou alors ils ont perdu toutes les ficelles du métier.

Le parti libéral n’en a que le nom, il existe juste parce que deux-trois radicaux voulaient être chef de parti à la place du calife, alors ils ont créé leur propre bac à sable dans lequel on doit trouver plus de bactéries que de sable depuis le temps. Et pas le moindre ballon; la preuve que c’est pas un parti sérieux!

Parti populaire suisse

Je rechigne toujours à appeler ce parti union -alors qu’il n’est pas uni[5]– démocratique du centre. D’ailleurs en allemand, on parle du SVP, Schweizerische Volkspartei: parti populaire suisse. Ici, le programme est assez simple: moins d’impôts = moins de fonctionnaires = moins de problèmes et plus d’argent pour le peuple. Les étrangers sont une source de problèmes. La famille traditionnelle est le noyau de la société. Le tout naturellement saupoudré de références à doubles tranchants (Ex: la gauche tend ses doigts crochus vers votre salaire). Le programme de l’UDC fait la part belle à une Suisse qui n’existe plus, celles des années 1960-1970, ce Sonderfall qui n’a jamais existé que dans nos têtes et dont la terre entière se fout éperdument. La haine ouvertement affichée noie complètement le reste du discours, quel qu’il soit. À noter que leur site vend aussi des ballons, mais plus cher et avec les ficelles: shop udc

Bon, et alors?

D’abord, un rapide calcul. À l’UDC, 100 ballons avec ficelles reviennent à 66 60.-[6] Au PS, ça fait 40.- Normal, c’est un parti pour les pauvres alors que l’UDC est pour les riches! Au PDC, 100 ballons avec clip et baguette, ça fait 40.- aussi. Tiens, là, ils ne sont pas au milieu. Enfin, chez les radicaux, 34.- les 100 ballons, mais c’est à vous de faire les ficelles.

Alors, vous allez me dire, pour qui voter? Qui sont les moins pires, qui sont les meilleurs. À chacun son avis. Si vous avez tout de même envie de voter, comme moi, il existe un outil sympa qui permet de remplir un questionnaire puis de savoir qui des candidats de votre canton est le plus proche de vous; qui a répondu au plus près de vos réponses: Smartvote. Mais ne prenez pas le résultat trop au sérieux, enfin pas plus que les candidats! Seul point négatif: certains candidats n’ont pas répondu et ne sont donc pas dans le classement fourni en fin de questionnaire. Tant pis pour eux!

Notes

[1] Et toi aussi ami lecteur: bénéfice lacrymal.

[2] Les clients de la poste apprécieront…

[3] Voire d’une gare.

[4] Art. 4 Langues nationales

[5] Par exemple ses deux membres du conseil fédéral.

[6] Après le rabais de 9.10% pour 100 ballons. Mais quels compliqués!

A propos lolz

2 Commentaires

  1. Un swissroll · 18 octobre 2007

    Elections fédérales en Suisse

    La campagne est finie, le scrutin pratiquement aussi (on vote surtout par correspondance), il sera clos dimanche 21 octobre à 12h: il n’est que temps que je mette en ligne la traditionnelle galerie des affiches telles qu’on peut les voir à Genève!…

  2. www.romanding.ch · 29 septembre 2007

    Élections, pièges à gonds

    Bientôt les élections fédérales en Helvétie. Petit tour des cascadeurs en présence par LolZim. Pour qui voter? Les moins pires sont les meilleurs. À l’UDC, 100 ballons avec ficelles reviennent à 60.- Au PS, ça fait 40.- Normal, c’est un parti…