Papaoutaitai ??

J’ai déjà raconté ici mon histoire avec mon géniteur[1]. 5 ans déjà. 5 ans de plus durant lesquelles j’ai moi-même avancé dans ma vie de papa, notamment avec un second enfant il y a 4 ans. 5 ans de plus à ne pas comprendre ce qui a pu arriver au mien pour qu’il se fût foutu pareillement de ses propres enfants.

Récemment, un chanteur belge a fait une chanson qui doit résonner dans les têtes de pas mal des enfants élevés par leur mère seule : Stromae et son titre Papaoutai.

On croit toujours qu’on est devenu plus fort, qu’on a passé ça, que c’est du passé. Et c’est vrai. Mais se retrouver dans la situation identique, être devenu papa, fait apparaître un angle nouveau de cette histoire: et moi? Être un meilleur papa que ne le fût le mien est en soi un objectif des plus simples à atteindre. Mais après? À quel point suis-je meilleur? Juste un peu meilleur; vraiment meilleur? Juste un peu moins méchant, un peu moins con? On manque de repères, c’est peu de le dire!

Et puis, avec le temps, apporter à mes enfants, c’est constater tout ce que mon père n’a pas fait. Donner de l’amour montre tout celui dont on a été privé. Comment a-t-il pu détester ça au point de vouloir éviter d’avoir à le faire? Le mystère demeure. Et moi, j’ai ma réponse en voyant le visage de mes enfants quand je répare une épée de pirate, quand je n’oublie pas d’ajouter une chanson dans un player MP3, quand j’arrive déguisé à la fête d’Halloween…

A propos lolz

1 Commentaire

  1. greut · 4 novembre 2013

    Je suis sûr que tu es un héros dès qu’il s’agit d’épées pirates 😉