Social, vraiment?

Vous connaissez Facebook et les autres réseaux dits sociaux. Leurs buts semblent n’être que de rendre service à leurs utilisateurs et ce, tout à fait gratuitement.

Qui va investir des millions de dollars pour offrir le bonheur aux gens? On parle un peu ces temps de la montés de l’inculture crasse; celles et ceux qui croient que ces entreprises font cadeau de leurs services sont des cas désespérés! Le business de ces réseaux est très clair: c’est la vente d’espaces publicitaires ciblés. Vous mettez souvent sur Facebook que vous aimez un truc: une publicité relative sera sur votre page. Vous habitez telle localité: des publicités locales apparaitront sur votre page.

Et ce nouvel eldorado publicitaire, qui rapporte tant à ces entreprises, qui le finance? Tous ceux qui mettent de la publicité. De très grandes entreprises mondialisées et de petites PME locales. Et l’argent que mettent ces entreprises pour apparaitre sur Facebook, elles ne le mettent plus dans la presse régionale, dans les événements sportifs et culturels locaux. Ces petites entreprises, pourtant redevables au tissu économique régional, investissent leur argent dans d’énormes multinationales dans le but de toucher… local bien sûr!

Et que vous cliquiez ou pas sur ces pubs, Facebook s’en moque un peu car une grande partie des publicités sont facturées à l’affichage. La pub est affichée, hop!, l’annonceur paie. Que vous regardiez ou pas, que vous cliquiez ou pas, il a payé. Des millions de francs, ou de dollars, quittent ainsi nos petites entreprises régionales pour aller garnir les comptes en banque de ces géants du web, avec une promesse en échange: on va parler de vous à des gens qui pourraient bien être intéressés.

Et vous, regardez-vous les publicités sur Facebook? Si non, alors quelqu’un près de chez vous paie pour rien.

A propos lolz