And his hame was Marcel Gotlib…

Voilà déjà près d’un an qu’il est décédé. Marcel Gotlib, avec Coluche, Desproges et Pérusse, avait aiguisé ma curiosité, mon sens de l’humour et mon rapport aux autres et à la vie en général.

Mais il avait aussi redéfini l’espace même de présentation de son art, la page de BD:

Ses pages sur le pélican, le fou de Bassan, les misérables ou encore les grands moments historiques de la farce restent à jamais gravés dans mon esprit malade. Isaac Newton a pour moi définitivement les traits qui lui prête Gotlib.

Un petit souvenir : une interview de Gotlib sur TV5

A propos lolz