Archives de catégorie : Musique

Vaut toujours mieux entendre ça que d’être sourd.

Depeche Mode

Week-end chargé en concerts, ce dimanche c’était Sonia Grimm pour Zabou & maman et Depeche Mode pour papa 🙂

Bon sang… c’est la… cinquième fois que je les vois, sauf erreur. Chaque fois plus rock, Martin passe maintenant plus de morceaux à la guitare qu’aux claviers[1]

Bonne claque!

Reportage SF

Notes

[1] La version guitare de Question of time était une réelle bonne surprise

Alain Souchon

Voilà bien longtemps que je suis, de loin, la carrière d’Alain Souchon. Humour et simplicité, voilà qui résume aussi bien le bonhomme que le concert. J’en aurai loupé pas mal, des artistes, mais lui, c’est fait 🙂

Mon best of

Voici ma sélection toute personnelle (méthode des quotas-sœur de Mitrillé), triée par nombre de pleines lunes vécues au total par l’ingénieur du son, multiplié par l’âge de la mère du producteur. Parfois un grand artiste, parfois un souvenir, parfois un éclat de rire… Un peu de tout dans un grand rien.

  • 22 Pistepirkko, Frankenstein
  • ACDC, Thunderstruck
  • Adam Ant, Man called Marco
  • African head charge, Animal law
  • Alain Bashung, Camping Jazz
  • Alain Souchon, Écoutez d’où ma peine vient
  • Arno, Bathroom singer
  • Baccara, Yes Sir, I can boogie
  • Beastie boys, Fight for your right
  • Beatles, Being for the beefit of Mr. Kite
  • Beatles, Strawberry fields for ever
  • Beatles, I am the walrus
  • Björk, Jóga
  • Bobby Womack, Across 110th street
  • Boomfunk MC, Freestylers
  • Borghesia, October
  • Bronsky Beat, Smalltown boy
  • Carl Orff, O fortuna
  • Charles Aznaour, Emmenez-moi
  • Chemical brothers, Galvanize
  • Chemical brothers, My elastic eye
  • Clash, The guns of Brixton
  • Crass, Being true
  • David Bowie, Ashes to ashes
  • Depeche Mode, Never let me down
  • Depeche Mode, Walking in my shoes
  • Depeche Mode, Nothing’s impossible
  • Depeche Mode, Suffer well
  • Depeche Mode, Wrong
  • Depeche Mode, Peace
  • Alexandre Desplat, Driving in geneva (BOF Syriana)
  • Einstürzende Neubauten, Tanz Debil
  • Ennio Morricone, Uccellacci e uccellini
  • Ennio Morricone, Le clan des siciliens
  • François de Roubaix, La grande lessive
  • François de Roubaix, Dernier domicile connu
  • François de Roubaix, La Scoumoune
  • Frankie goes to Hollywood, Two tribes
  • Front 242, Funkahdafi
  • Front 242, Headhunter
  • Front 242, Quite unusual
  • Garmarna, Vänner och Fränder
  • Garmarna, Sorgsen ton
  • Gjallarhorn, I riden så…
  • Grauzone, Eisbär
  • Hedningarna, Návdi/Fasa
  • Hedningarna, Kina
  • Hedningarna, Pornopolka
  • Herman’s hermit, Something tells me I’m into something good
  • IAM, Reste underground
  • IAM, Donne-moi le micro
  • Janette, Por que te vas
  • Jean-Michel Jarre, Chronologie part 4
  • Jean Yanne, Les revendications d’Albert
  • John Barry, The persuaders theme
  • Joy division, Transmission
  • Juilette Greco, L’accordéon
  • Karel Fialka, Hey Matthew
  • Katerine, 78-2008
  • Katerine, Louxor j’adore
  • Killing joke, Adorations
  • Killing joke, Millenium
  • Korgis, Everybody’s got to learn sometime
  • Kraftwerk, Computerwelt
  • Kraftwerk, Das Modell
  • Kurt Weill, Die Moritat von Mackie Messer
  • Kurt Weill, Seeräuber-Jenny
  • La fura dels baus, Na y na chiwuiyo
  • Laibach, Leben heisst Leben
  • Laibach, The great seal
  • Laibach, For you blue
  • Legendary pink dots, Casting the runes
  • Le grand orchestre du splendid, On est pas là pour se faire engueuler
  • Leningrad cowboys, Katjusha
  • Les inconnus, C’est toi que je t’aime
  • The buddhist monks, Blessing for life
  • Les poppys, Let the sunshine in
  • Les wampas, Manu Chao
  • Lords of acid, Marijuana in your brain
  • Madness, Baggy trousers
  • Madness, Turning blue
  • Madness, One better day
  • Madness, NIght boat to Cairo
  • Mani Matter, Dr Alpeflug
  • Mapaputsi, Kleva
  • Matterhorn project, Muh!
  • MC Solaar, La vie est belle
  • MC Warriors, Un grand coup dans ton cul
  • Men at work, Land down under
  • Michel Colombier, L’usine (BOF L’héritier)
  • Michel Colombier, L’alpagueur (BOF)
  • Michel Magne / Jean Yanne, Luttons pour le marché commun (BOF Moi y’en a vouloir des sous)
  • Michel Magne / Jean Yanne, Tout le monde il est beau (BOF Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil)
  • Michel Magne / Jean Yanne, Ciné qua pop (BOF Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil)
  • Michel Magne / Jean Yanne, Alléluia garanti (BOF Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil)
  • Michel Polnareff, La folie des grandeurs (BOF)
  • Michel Ponareff, Holidays
  • Michel Polnareff, L’homme qui pleurait des larmes de verre
  • Michel Polnareff, Miss blue jeans
  • Michel Polnareff, Voyages
  • Moby, In this world
  • Monty Python, The tale of Sir Robin
  • Monty Python, Brian song
  • Muse, New born
  • Muse, Micro cuts
  • Muse, Muscle museum
  • Nancy Sinatra, These boots are made for walking
  • Nancy Sinatra, Somethin’ stupid
  • Nancy Sinatra, Lady bird
  • Niagara, Ultravision
  • Orchestral manoeuvres in the dark, Enola gay
  • Pepe Deluxé, Before you leave
  • Peter Gabriel, Solsbury hill
  • Peter Gabriel, Sledgehammer
  • Pet shop boys, Yesterday, when I was mad
  • Philippe Chany, La cité de la peur (BOF)
  • Alain Chabat & Gérard Darmon, La carioca
  • Philippe Sarde, Flic ou voyou (BOF)
  • Philippe Sarde, Le juge Fayard (BOF)
  • Philippe Sarde, Le choc (BOF)
  • Pixies, Trompe le monde
  • Pixies, Alec Eiffel
  • Portishead, All mine
  • Prodigy, Wind it up
  • Prodigy, Out of space
  • Prodigy, No good (start the dance)
  • Prodigy, Firestarter
  • Propaganda, Duel
  • Propellerheads, History repeating
  • Public enemy, Fight the power
  • Public image limited, Rise
  • Queen, Gimme the prize
  • Rachid Taha, Ya rayah
  • Radiohead, Paranoid android
  • Ralph Myerz and the Jack Herre, Nikita (retake)
  • Rammstein, Laichzeit
  • Rammstein, Sonne
  • Rammstein, Mein Herz brennt
  • Rammstein, Morgenstern
  • Rammstein, Ohne dich
  • Rammstein, Wo bist Du
  • Rammstein, Alter Mann
  • Rammstein, Rammlied
  • Robert Palmer, Johnny and Mary
  • Rockers Hi-Fi, Push push
  • Rolling Stones, Paint it black
  • Rolling Stones, Jumpin’ Jack flash
  • Rolling Stones, She’s a rainbow
  • Röyksopp, Remind me
  • Röyksopp, Don’t go
  • Röyksopp, Go away
  • Röyksopp, Happy up here
  • Screamin’ Jay Hawkins, I put a spell on you
  • Séance, My room
  • Serge Gainsbourg, Eau et gaz à tous les étages
  • Serge Gainsbourg, Overseas telegram
  • Serge Gainsbourg, Requiem pour un con
  • Serge Gainsbourg, En relisant ta lettre
  • Serge Gainsbourg, L’homme à la tête de chou
  • Serge Gainsbourg, Dépression au-dessus du jardin
  • Sigue Sigue Sputnik, Love missile F1-11
  • Sœur Sourire, Dominique
  • Soft cell, Tainted love
  • Sonic youth, Bull in the heater
  • Stephan Eicher, Hemmige (Et l’original de Mani Matter)
  • Stephan EIcher, Guggisberglied
  • Stevie Wonder, Master blaster
  • Stevie Wonder, Free
  • Stimmhorn, Triohatala
  • Talking Heads, Road to nowhere
  • Talk talk, Living in another world
  • Téléphone, Cendrillon
  • The Buggles, Video killed the radio star
  • The Coral, Dreaming of you
  • The Cult, Rain
  • The Cure, A forest
  • The Cure, Just like heaven
  • The Jesus and Mary chain, Some candy talking
  • The klezmer conservatory band, Yiddish blues
  • The last poets, Smell
  • The neon judgement, The man
  • The police, Synchronicity I & II
  • Ron Grainer, The prisoner theme
  • E. Peters, Electro mind
  • J. Hawkesworth, Hipster
  • M. Lubbock, Moon lullaby
  • J. Arel, Welcome, Mr. Jones
  • P. Bonneau, Chasse à courre
  • J. Arel / J.C. Petit, Rag march
  • G. Bellington, September ballad
  • The Smiths, Shoplifters of the world unite
  • The Smiths, Shakespeare’s sister
  • The Smiths, Bigmouth strikes again
  • The Smiths, There is a light that never goes out
  • The Stranglers, Golden brown
  • The Stranglers, N’emmène pas Harry
  • The Young Gods, Lointaine
  • The Young Gods, Charlotte
  • The Young Gods, L’amourir
  • The Young Gods, Envoyé
  • The Young Gods, Skinflowers
  • The Young Gods, Dame chance
  • Tomita, Firebird suite – Infernal dance
  • Tones on tail, Lions
  • Touch el arab, Wahre Arbeit, wahrer Lohn
  • Triakel, I fjol gjett je gjeita
  • Triakel, Oväntad bröllopsgäst
  • Triakel, Alla gossar
  • Trisomie 21, Il se noie
  • U2, Numb
  • UB40, Food for thought
  • Underworld, Rez
  • Carl Craig, La mer est grande
  • Francis Lai, Le corps de mon ennemi (BOF)
  • Eddie Vartan, Il était une fois un flic (BOF)
  • Pierre Henry, Psyché rock
  • Alberto Iglesias, Kothbiro (BOF La constance du jardinier)
  • Tenor Sax, Ring the alarm
  • Howard Shore, The Score (BOF)
  • Sister Nancy, Bam-bam
  • Iggy Pop, Lust for life
  • Iggy Pop, Nightclubbing
  • American Breed, The brain (BOF Le cerveau)
  • Mireille Mathieu, Paris en colère (BOF Paris brûle-t-il)
  • Akou, Monkiss (BOF Ne nous fâchons pas)
  • Michel Fugain, Les Gentils, les méchants (BOF Je sais rien, mais je dirai tout)
  • Gérard Loussine, Reggae babu (BOF Signé Furax)
  • Luis Mariano, Le chevalier blanc (BOF Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine)
  • Patrick Bouchitey, Jésus revient (BOF La vie est un long fleuve tranquille)
  • Värttina, Miinan laulu
  • Visage, Fade to grey
  • Vladimir Cosma, L’inspecteur Labavure (BOF)
  • Vladimir Cosma, Ben Zidi mélodie (BOF Banzaï)
  • Vladimir Cosma, Concerto (BOF L’aile ou la cuisse)
  • Vladimir Cosma, Bagdad’s folies (BOF C’est pas moi c’est lui)
  • Von Magnet, Alma la
  • Wall of Voodoo, Tomorrow
  • Wall of Voodoo, Factory
  • Wall of Voodoo, On interstate 15
  • Wall of Voodoo, Full of tension
  • Wall of Voodoo, Elvis bought Dora a cadillac
  • Wall of Voodoo, Far side of creazy
  • Wall of Voodoo, Ring of fire
  • Weird Al Yankovic, When I was your age
  • Weird Al Yankovic, Smells like Nirvana
  • Yamashiro Shoji, Kaneda (BOF Akira)
  • Yann Tiersen, Les jours tristes
  • Yann Tiersen, J’y suis jamais allé (BOF Le fabuleux destin d’Amélie Poulain)
  • Yann Tiersen, Le banquet (BOF Le fabuleux destin d’Amélie Poulain)
  • Yazoo, Situation
  • Yello, I love you
  • Yello, Oh yeah
  • Yello, Bostich
  • ZZ Top, Doubleback (BOF Retour vers le futur III)

Snapshots

Snapshots. Littéralement, Galerie d’images. Et c’est vrai qu’il y en a, des images, dans cette compilation de musique électronique. Il n’y a qu’à écouter et fermer les yeux! Ambiances détendues, chaleurs hivernales et frissons ensoleillés, c’est la musique du 21e siècle. Bientôt, on appellera ça de la pop! Magnifique!

Snapshots 1, c’est bien;
Snapshots 2, ce serait mieux 🙂

Michel Polnareff à Genève

Très chouette concert mardi soir à l’arena de Genève de Michel Polnareff. Quelques moments un peu pathétiques (les poses sans bouger, dans l’ombre pendant un solo, par exemple), mais sinon Michel a gardé sa voix et son agilité au piano.

J’espérais secrètement qu’il y jouerait au moins l’une de mes favorites, je fût exaucé avec Holydays.

Bizarre à voir, un peu comme Gainsbourg à Leysin en son temps. On se dit que ça aurait été mieux quelques années avant mais on est bien content d’avoir au moins vu l’artiste une fois. Surtout après plus de 30 ans d’absence sur scène.

Depeche Mode à Paléo

Bonne grosse claque mercredi 19 à Nyon. Superbe show avec projections et des lumières partout la scène, y compris sur les instruments. Une heure et demi entre le dernier album et le tout premier (Photographic) que 25 ans séparent. Depeche Mode reste un vrai groupe de rock, doublé d’un son parfaitement inimitable.

En plus, il faisait beau 🙂

Push the button

Cover du CD

Reçu hier le nouvel album des Chemical Brothers, finalement commandé. Un régal pour les oreilles et le cerveau 🙂

Ma préférence va à galvanize et son mix hiphop-oriental; le fan aimera marvo ging dont la filiation avec les hits précédents se remarque à la première seconde. Enfin, surface to air clot le cd en beauté, entre 70’s et 80’s.

Un album toujours dans l’atmosphère des frangins, à la fois planante, stressée, harmonique et bruitiste. Quant aux paroles, on dirait toujours que c’est Timothy Leary qui les écrit depuis sa vingt-troisième dimension et-demi!!

À noter: sur le site on peut trouver les paroles et, plus fort, les vidéos.

Nords musikk

Voilà quelques années que je fréquente la scandinavie au moins une fois l’an. Mais tout au long de l’année, je reste proche de l’âme scandinave, notamment en écoutant de la musique du nord.

(suite…)

I