Archives de catégorie : Voyages

À travers la belle province

Cette année, les grandes vacances, c’est le Québec en VR1)Un camping-car, comme on dit chez nous

IMAG1268
9m de long, 3.90 de haut (clic = plus grand)

On a pu voir tout un tas de panneaux routiers amusants

Paneaux Québec
Petit montage de panneaux dans lesquels nous ne sommes pas tombé (Clic = plus grand)

Temporary Poster-1J’ai adoré ce pays. Le nord, la nature, la grandeur2)On a fait ~2000km ce qui représente une toute petite partie du Québec qui, lui-même, n’est qu’une petite partie du Canada!, la folie aussi: on a par exemple vu une patinoire, avec un match de hockey dessus, dans un centre commercial! Ou encore un Quad avec, à la place du phare, une tête d’orignal3)Un élan, comme on dit chez nous! Et puis c’est le plus bel accent que le français ait. Le pays, tout de même, de François Pérusse, qui, via l’iPod familial, nous a accompagné durant tout le voyage.

On a pu, enfin, déguster leur poutine; c’est un délice absolu:

DSC03660

Voici notre tournée avec les principales étapes:

parcours

On a déjà prévu d’y retourner.

DSC04607

Notes   [ + ]

1. Un camping-car, comme on dit chez nous
2. On a fait ~2000km ce qui représente une toute petite partie du Québec qui, lui-même, n’est qu’une petite partie du Canada!
3. Un élan, comme on dit chez nous

On était en Réunion

Dernières vacances avant notre entrée dans le mode scolaire. Dernières vacance avec un pousse-pousse. Dernières vacances où l’on ne paie que 3 billets d’avion.

Pour toutes ces dernières, il fallait frapper un grand coup. Alors non, on est pas parti au Laos avec les enfants! Ils sont encore un peu petits. Comme on avait profité de la Guadeloupe voilà 2 ans, on est allé cette fois-ci en Réunion. Osons profiter des confettis conquis de haute lutte par notre voisin! Système médical ad-hoc[1], médecins qui parlent français au-cas-où et, quand même, dépaysement total, long voyage et curiosités de tous genres.

Par exemple, descente dans la caldeira d’un volcan:

Ou aller au bord d’un cirque contenant la plus haute montagne de l’île:

On a fait le plein de fruits tropicaux, on a rapporté de la vanille Bourbon et, surtout, on a passé de super vacances tous les quatre.

Prochaine étape : la rentrée scolaire de Zabou qui commence les 4-ans[2] en août!

Notes

[1] Enfin, pas pire qu’ici, quoi…

[2] Obligatoires depuis cette année

En famille dans le Languedoc

Un an après être partis avec Soren ayant 3 semaines, on est partis cette année avec Soren ayant un an. Ça change bien les vacances, cool! C’est très agréable de se dire que certaines choses, ben on ne les refera plus. Plus besoin d’expliquer aux gars de la sécurité de l’aéroport que oui, il nous faut garder un thermos d’eau tiède!

Nous sommes donc partis dans le Languedoc-Roussillon. Comme d’hab, on est parti en avion : Genève-Toulouse et on a loué une voiture sur place[1]. On a habité dans un gîte à Sigean, à quelques km de Narbonne et on a bien voyagé dans la région : Carcassonne, Montpellier, Narbonne mais aussi Olargues et Mons[2], Cabrespine ou encore la réserve africaine de Sigean où l’on peut voir des choses assez extraordinaires :

Et quand il fait trop chaud, on va à l’ombre, sous la montagne :

Voilà, les vacances sont finies, mais on est d’ores et déjà en route vers les suivantes :

Notes

[1] Un peu petite, faut dire qu’on s’habitue bien à notre camion à la maison!

[2] Coucou Philippe!

La Bretagne à 4

Premières vacances à quatre, avec un bébé de 3 semaines on allait pas partir au Laos!

Habitant une petite maison à Concarneau, on a pas mal bougé autour. Notamment à Quimper, Brest, Lorient et le pays Bigouden.

S’il ne fallait en retenir qu’une seule chose, ce serait : la complète! La crêpe galette jambon-fromage-œuf. Délicieux. Sinon, les caramels au beurre salé sont un souvenir très agréable. Et si vous passez à Concarneau et que vous aimez les bonnes glaces, direction la ville close; une fois arrivé, entrez et achetez une glace au premier glacier à droite. Je garde un souvenir particulier du sorbet au chocolat (oui, sorbet).

Sinon, on a pu voir quelques menhirs et dolmens, deux musées, un parc de loisirs, de drôles de poissons et j’ai même pu -enfin- connaître tous les secrets de Lorient[1].

Quelques photos

Notes

[1] Il n’y en a pas beaucoup, remarque.

Séjour pur Malte

Cette année nous avions besoin d’une destination pas trop loin, pas trop chère et très chaude à fin septembre. Après quelques recherches, nous nous sommes décidés pour Malte. Départ pour deux semaines dans un pays à peine plus grand que le canton de Genève et avec presque la même densité de population. Autant dire que les endroits déserts sont assez rares!

Pour un voyage avec de grands enfants ou entre adultes, une semaine peut suffire à en faire le tour. Mais avec notre petite fille de 20 mois, on a préféré rester cools et organiser une seule chose par jour. On a donc fait des villes, des plages, un water-fun-park et, quand même, deux endroits plus ruraux. En trois mots, Malte c’est chaud, historique et sale. Chaud, il n’a pas plu plus d’une heure durant deux semaines, et encore, en quatre ou cinq petites averses vite passées. Historique, les châteaux, les chevaliers, les églises, les temples pré-chrétiens… Les amateurs de vieilles pierres peuvent réserver pour un mois complet! Sale, tout le monde y jette tout et tout le temps. Le ministre de l’écologie a du pain sur la planche[1].

Mais on s’est bien régalé tout de même. Les villes de Marsaxlokk et Mdina sont des havres de paix et de beauté. Les plages de Golden Bay (Malte) et Ramla Bay (Gozo) sont de bons compromis entre baies de cailloux et plage club med. Le pays est très bien desservi par les transports en commun, même si certains bus datent de l’époque des chevaliers et certains chauffeurs sont aussi sympathiques que les plus revêches de nos guichetiers de la poste.

Dédicace spéciale pour l’Hostel Maria Giovanna à Marsalforn et son équipe très gentille.

Quelques photos de Malte faites par votre serviteur.

Notes

[1] Pour autant que le poste existe au sein du gouvernement maltais!

Picnic en famille

Suite à ma liste de voyage, voici une version pour partir serin avec bébé un enfant en bas âge en picnic.

À digérer

  • De l’eau pour tout le monde en bonne quantité
  • Une petite bouteille pour l’apéro
  • Un saucisson pour accompagner la bouteille
  • Viande à griller ou sandwich s’il n’est pas prévu de feu
  • Chips, pain
  • Fruits, biscuits
  • Légumes, salade
  • Dessert sucré (biscuits, cake, etc)
  • Si bébé ne mange pas encore comme les grands, prévoir son petit pot voire le lait en poudre avec bib et eau chaude
  • De l’argent liquide : là où il y a des visiteurs, il y a souvent des vendeurs et une glace pourrait être bienvenue!

À ne pas digérer

  • Assiettes (carton/plastique)
  • Gobelets
  • Quelques couverts
  • Couteau suisse
  • Crème solaire
  • un ou deux clips de fermeture (chips, etc)
  • Veste/pull en cas de fraîcheur
  • Chapeaux, lunettes de soleil
  • Quelques jouets
  • Des mouchoirs ou du papier ménage
  • 2-3 couches, lingettes et crème
  • Un rechange pantalon/culotte pour les accidents de début de propreté
  • Aspivenin

Pour un éventuel feu

  • Grille ou barquettes alu
  • Allumes-feu, papier et briquet/allumettes
  • Charbon

Noël le cul dans le sable

Voilà quelques années que je nourrissais ce fantasme: être au chaud à noël. Il faut dire que de par chez moi, noël c’est -10°C et de la neige et de la glace et pas que dans les assiettes à dessert.

En plus, c’était le premier voyage long et loin pour Zabou, il fallait en tenir compte dans le choix de la destination. Après quelques soirées de discussion, nous avons choisi la Guadeloupe.

Le gîte sans le couvert

Logé durant près de 3 semaines sur l’île de Basse-Terre, ayant notamment plus de relief et moins de touristes que Grande-Terre, nous avons fait la moité du séjour aux Gîtes la Marlyse, à Bouillante en face des îlets Pigeon et l’autre moitié aux Gîtes de l’Habituée. Dans les deux cas, excellent accueil et hébergement très sympa. Recommandé.

Sur la carte

Nous avons aussi loué une voiture car les transports en commun sur l’île sont quasi inexistants. On a donc pu visiter Basse-Terre de Dehaie et la maison Coluche[1] à Capesterre en passant par le volcan de la Soufrière. On a aussi fait un jour sur Grande-Terre, avec achat des fruits les plus chers de toute notre vie[2] et un jour sur l’archipel des Saintes. Magnifique.

À table!

Les accras, notamment de morue, font généralement la première ligne, l’apéritif. Côté spécialités, le boudin créole, mouais, bof; le colombo, sorte de curry créole, mouais, bof; mais y’a du très bon aussi: votre serviteur est devenu accro à la sauce chien. Avec des grillades, notamment du poisson, c’est à se relever la nuit. Et plus d’une fois!

Noyeux joël

Quel délice, mes amis, de passer le jour de noël à marcher dans la jungle pour terminer sur une plage à siroter un jus de fruit de la passion.

Mais ça passe trop vite, il faut déjà rentrer pour que je me fasse charcuter l’épaule. Adieu Guadalupe!! Et comme d’habitude, voici quelques photos de la Guadeloupe.

Notes

[1] Maintenant la villa est à louer mais le gros du terrain est devenu un jardin botanique assez sympa.

[2] Bon, à qques mètres de la plage ClubMed ;*)

Été en France

Cet été 2007, nous avons loué une petite maison dans la Drôme, à Saint-Nazaire-le-Désert, plus grand village de la vallée avec ses 289 habitants. Enfin, nous nous étions à 3 kilomètres du village, le plus proche voisin à 1.5 kilomètre. Autour de nous, des montagnes, des forêts et des prés et une petite rivière[1]. De la tranquillité à l’état pur. À tel point que, pour notre première nuit à la maison au retour, on a eu du mal à dormir avec les bruits & lumières de la ville!

Chaque matin, déjeuner au soleil du jardin, chaque jour des ballades dans la région, chaque soir barbecue dehors et chaque nuit le calme. Des vacances, quoi.

Notes

[1] La Roanne

Liste de voyage

Plutôt que de continuer à compiler trois ou quatre listes différentes, ce coup-ci je me dis que je vais faire ma propre liste des choses à prendre en voyage. Vos ajouts sont bienvenus.

(suite…)

Olso en hiver

Ainsi donc, nous étions à nouveau en Norvège. Cette fois, nous voulions voir la ville et ses alentours en hiver. Eh bien c’est froid, certes, mais pas plus que la Chaux-de-Fonds. Il y a même moins de neige, en tout cas en ville.

Mention spéciale au restaurant Stortorvets Gjæstgiveri: un peu cher et pincé, mais tellement bon! Je recommande la carpaccio de renne. Du bonheur aussi dans les magasins Deli de Luca où l’on trouve du chocolat, à boire, du sushi et même des tictac à la canelle.

Comme d’habitude, nous avons publié quelques clichés: Oslo en hiver